SéminaireRecherche

La littérature pour adolescents : une littérature de frontière ?

le 4 avril 2019
15h30 - 17h30
Ce thème sera traité dans le cadre du séminaire "Territoires et frontières en littérature de jeunesse".
Ce séminaire inter-laboratoires regroupe des chercheurs provenant de l’ILCEA4 et de Litt&Arts autour des questions de territorialités et de limites dans la littérature de jeunesse française et internationale.

Participeront à cette séance :
 
Chiara Ramero (Litt&Arts, Université Grenoble Alpes, LIS - UPEC), « Les adolescents dans le roman et le roman pour les adolescents »
Le héros adolescent a toujours existé. De Shakespeare à Goethe, de Verga à Hugo, on constate une littérature riche en personnages dont les traits et les caractères pourraient les situer dans une période proche de celle qu’on appelle aujourd’hui « adolescence ». Toutefois, qu’est-ce qui diffère les héros de ces auteurs des siècles passés des personnages qui peuplent à présent la littérature française conçue pour un lecteur adolescent ? Et en particulier, quelles sont les caractéristiques principales du roman contemporain français pour les adolescents ?

Jean-François Massol (Litt&Arts, Université Grenoble Alpes), « Réception scolaire du récit de vie dans la littérature pour adolescents : aux frontières de trois disciplines »
Présent sous plusieurs formes pures ainsi que dans des reconfigurations génériques et thématiques diverses dans la littérature pour adultes, le récit de vie a également toute sa place dans la littérature d'enfance et de jeunesse. Pour les adolescents, la collection « Ceux qui ont dit non » des éditions Actes Sud propose des ouvrages avec une organisation spécifique, dont rendent compte la dénomination de « roman » attribué au récit du moment de vie de la personnalité éponyme des ouvrages, et la 2e partie ouvrant sur d'autres personnalités qui « aussi ont dit non ». La lecture de ces ouvrages n'est donc pas simple, surtout quand on prend également en compte deux autres dimensions, l'inscription historique des vies évoquées et le privilège accordé aux affirmations éthiques. Dès lors, la lecture scolaire de ces ouvrages ne nécessite-t-elle pas une approche à la frontière des trois disciplines que sont le Français, l'Education morale et civique et l'Histoire ? La réponse à cette question sera envisagée à partir de deux documents mis en ligne, un exemple de séquence proposé par une enseignant de français, et une vidéo d'activités de classe résultat d'un travail de longue haleine mené par un groupe d'enseignants de collège et dirigé par la directrice de la collection intervenant comme écrivain dans la classe.

Séverine Carpentier (Bibliothèque du Jardin de Ville de Grenoble), « La forêt un territoire initiatique au cœur du roman historique et de fantasy pour les adolescents : l’exemple des Haut-Conteurs »
La forêt, comme territoire enchanté dans le mythe et le conte, est aussi un espace initiatique fort dans le roman médiéval et le roman de fantasy pour les adolescents. La série Les Haut-conteurs (Olivier Peru et Patrick McSpare, Scrineo éditions), dont l’action se déroule au XIIe siècle, est à l’exact carrefour de ces trois genres littéraires, et cette hybridité amplifie le rôle initiatique de la forêt dans le passage de l’adolescence à l’âge adulte du héros. Nous nous pencherons donc sur ce territoire comme lieu de découverte, de combat, de réflexion et de transformation.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Bâtiment Stendhal
Salle G209
Mis à jour le  2 avril 2019