Internet et Médias sociaux © Julien Correc
Internet et Médias sociaux © Julien Correc
Journée d'étudeEdition et diffusion

Internet / Médias sociaux : les formats dramatiques en question

le 23 novembre 2016
9h - 18h
Cette journée d'étude, organisée par le pôle de recherche Cinéma, esthétique, théâtre, arts de la scène (CINESTHEA), vise à interroger la pertinence de la forme dramatique vis-à-vis des modèles d’écriture que peuvent constituer moteurs de recherche, réseaux sociaux, messagerie instantanée…
Cette manifestation s’inscrit dans un programme de recherche plus large (2016-2018) qui a pour ambition d’associer très étroitement à la recherche universitaire auteurs/trices dramatiques et scéniques, à travers des rencontres, des ateliers d’expérimentation et des regards croisés sur la création théâtrale à partir d’une question principale :

Comment notre rapport quotidien aux différentes interfaces numériques modifie-t-il notre imaginaire et nos façons de raconter, de mettre en récit ?

Cette journée vise à interroger la pertinence de la forme dramatique vis-à-vis des modèles d’écriture que peuvent constituer moteurs de recherche, réseaux sociaux, messagerie instantanée, etc. : l’espace théâtral, qu’il soit textuel ou scénique, est-il encore adapté aux mutations médiatiques, comment peut-il s’en faire le résonateur ? Comment intégrer des formats d’écriture spontanée et plurimédiatique (chat, sms, tweet) à un support qui, a priori, ne l’est pas ?

Elle s’articulera autour de trois formats :

  • communications scientifiques visant à offrir un point de vue analytique et critique sur ces nouvelles dramaturgies ;
  • conférences croisées entre artiste et chercheur visant à présenter en détails le cas particulier d’une œuvre (celle de Guillaume Corbeil le matin, celle du duo scénique Premier Stratagème l’après-midi) ;
  • table ronde autour de plusieurs professionnels du milieu du spectacle vivant qui partageront leurs points de vue sur la place des ces thématiques et des écritures qui en découlent dans les programmations des lieux culturels.
Ces différentes propositions chercheront à la fois à comprendre comment les transferts qui s’opèrent des contenus médiatiques vers l’écriture théâtrale sont susceptibles d’interroger les contours de celle-ci (déroulement de la fable, morphologie des personnages, traitement des voix, originalité de la langue, etc.) et quelles sont les contraintes qu’elle impose : entre texte et scène, quel espace est-il le mieux à même d’accueillir des modalités d’écriture nouvelles, qui restent en grande partie encore à imaginer ?

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Grande salle des colloques
Bâtiment Stendhal G, 4e étage
Mis à jour le  17 novembre 2016